Les grandes lignes du PPP à Libourne


    L’objet du contrat de partenariat public privé est de confier à un partenaire privé (STTP Trafilumière) une mission globale relative au financement de l’investissement d’ouvrages, d’équipements et d’installations nécessaires au service de l’éclairage public et de signalisation lumineuse tricolore, à la construction de ces équipements ou transformation des ouvrages, installations et équipements existants, ainsi qu’à leur entretien, leur maintenance et leur exploitation.

    La durée du contrat est fixée à 15 ans à partir de la date de prise d’effet le 28 Février 2008.

Le financement

    Le principe du PPP, décliné à Libourne, est de concevoir, valoriser et planifier les travaux de reconstruction, les travaux de rénovations, les opérations de maintenance, les consommations d’énergie sur la durée totale du contrat soit 15 ans.

    Le financement est assuré directement par le partenaire privé qui perçoit en contre partie, de la collectivité, des loyers, sur 15 ans, calculés dès le début du contrat.

Les loyers sont composés de trois parties :

1 - Partie Energie, intégrant l’ensemble des coûts énergétiques supporté par le partenaire privé.

    STTP Trafilumière s’est engagé sur une quantité maximale de kilowatt /heure ainsi que sur un montant financier maximal correspondant à la consommation de toutes les installations décrites pendant 15 ans.

2 - Partie Maintenance, intégrant l’ensemble des coûts de maintenance et de gestion des illuminations des monuments et festives, supporté par le partenaire privé.

    L’ensemble des installations d’éclairage public, de signalisation tricolore, d’illumination festives ou de mise en valeur de monument compose la base de ce loyer Maintenance.

3 - Partie Financière, intégrant et distinguant les coûts d’investissements et de financements supportés par le partenaire privé.

    L’ensemble de l’objet du contrat sur 15 ans a été valorisé et constitue le budget de cette opération. Le loyer financier comprend lui-même 2 parties, l’une liée à l’investissement (remboursement du capital) et l’autre liée au financement (remboursement des intérêts et frais annexes).

La reconstruction

    Les objectifs principaux du programme de reconstruction sont la modernisation, la sécurisation électrique et mécanique des installations ainsi que la recherche d’économie d’énergie et du respect de l’environnement.

    Il est à noter que le programme de reconstruction doit être exécuté sur une durée de 12 mois.

La reconstruction en éclairage public

    Pour le réseau d’éclairage la reconstruction consiste principalement à remplacer les armoires de commande ainsi que les luminaires et les supports, console ou candélabre.

    Les armoires de commande les plus vétustes seront changées au cours de la première année par du matériel homogène avec un pilotage par horloge astronomique et dispositif de télésurveillance.

    Plus de 3800 luminaires d’éclairage (lanternes) dont l’état est classé moyen ou vétuste seront remplacées au cours de la première année du contrat. Les nouvelles lanternes ont été retenues pour leurs performances photométriques, leurs esthétiques, leurs qualités tant techniques qu’environnementales.

    Un dispositif de pilotage électronique de chaque source lumineuse permet d’optimiser au mieux les niveaux d’éclairement et de générer des économies d’énergie substantielles.
En effet ces dispositifs électroniques permettront un abaissement de puissance de 20% sur une partie de la nuit, ce qui génère une économie directe de consommation électrique.

    Les consoles ou candélabres qui seront remplacés seront tous thermo laqués, RAL 7039 (gris). Plus de 1200 mats et environ 400 consoles murales seront remplacés sur la première année.

La reconstruction de la signalisation lumineuse tricolore

    L’objectif principal de la reconstruction consiste à la mise aux normes en vigueur et à remplacer les feux tricolores et les armoires de commandes (contrôleurs).

    Les nouveaux signaux lumineux ont été retenus pour leurs performances, leurs esthétiques, leurs qualités tant techniques qu’environnementales.

    Le matériel retenu est de dernière génération, tous les signaux lumineux sont à diodes, en aluminium et seront thermo laqués, RAL 5013 (bleu).

    L’utilisation de sources lumineuses à diodes permet une diminution de la consommation d’énergie de l’ordre de 80%.

    Ainsi sur la période de reconstruction seront remplacés plus de 300 signaux lumineux, 150 poteaux et 9 contrôleurs.

La maintenance

    Les objectifs principaux du programme de maintenance sont de programmer et réaliser les opérations d’entretien préventif, d’assurer les interventions de dépannage, d’établir des bilans de toutes les actions et d’assurer un rôle de conseiller technique de la collectivité.

    Afin de pouvoir piloter et suivre l’intégralité de cette mission STTP Trafilumière va s’appuyer sur un Système d’Information Géographique (SIG) qui comprend le plan informatique de la ville avec la localisation et les renseignements de chaque point lumineux.

    Les entretiens préventifs, (remplacement de sources lumineuses, par exemple), sont programmés à l’aide du SIG en fonction de nombre d’heure de fonctionnement. Des équipes de maintenance avec leur véhicule spécialisé effectuent alors ce travail.

    Les différents dépannages sont effectués par des équipes avec une nacelle élévatrice et l’outillage adéquat. Ce service de dépannage comprend un service d’astreinte 24 heures sur 24. Chaque dysfonctionnement des feux tricolores ou de l’éclairage public peut être signalé sur ce site par le formulaire de déclaration d’incident. L’incident est pris en compte par STTP Trafilumière et la procédure de dépannage est déclenchée.

    L’ensemble de ces dépannages ou interventions de maintenance préventive est suivi et donne lieu à des tableaux de bord remis à la collectivité de manière régulière. Les différentes actions en cours ou à venir seront expliquées et commentées.

    Enfin de par la veille technologique toujours présente dans les entreprises, STTP Trafilumière assure le rôle de conseiller technique aux cotés de la collectivité pour l’informer des innovations dans les domaines considérés, ou l’assister auprès de maître d’œuvre qui interviendrait sur le patrimoine communal.

 

STTP Trafilumière - Z.I de la Mouline, 24 rue des Frères Lumières - 33560 CARBON-BLANC - Tél. : 05 57 77 19 19 - Fax : 05 57 77 19 18